Voici une présentation de mon projet de construction de maison à base de containers maritimes. Je vais tâcher de présenter les questions fréquentes que l'on me pose quand je parle de mon projet.

Pourquoi construire une maison avec des containers ?

Plusieurs raisons à cela. La première est que je voulais construire une maison à ossature bois. En me renseignant sur ce type de maison, je me suis aperçu rapidement que les prix proposés ne me permettraient pas de faire construire ce type de maison par un constructeur. En outre toujours pour des soucis économiques, je me suis dit pourquoi ne pas la faire en auto-construction ? Là je me suis dit que je ne possédais pas le savoir faire pour monter l'ossature tout seul ou avec ma famille ou des amis. Donc j'ai recherché comment faire simplement une ossature et là je suis tombé par hasard sur un forum où l'on parlait des containers maritimes pour faire une ossature de maison. Là ça à fait tilt et je me suis dit c'est pas mal comme concept. Ça ressemble aux légos de mon enfance. On peut agencer les containers presque comme on veut. Alors c'est parti. On va faire une maison en containers où ces derniers seront l'ossature de la maison.

Quels sont les avantages à construire avec des containers ?

Le premier qui me vient à l'esprit, est la rapidité de la construction. En effet, dès les containers posés, la plus grosse partie du gros œuvre est faite. Mon chantier a duré environ un an à deux personnes. En effet, j'ai commencé à faire le terrassement du terrain à la fin du mois de mars 2011. et j'ai emménagé à la mi-mars 2012.

Le second est la modularité de la maison. En effet, on peut arranger les containers presque comme on le veut. On peut les poser cote à cote, les empiler, les juxtaposer entre une autre structure. Le web fourmille d'exemples de concepts de maison à base de container. Je dis presque car il y a quels détails techniques à prendre en compte quand on assemble deux containers. Il faut faire attention à la structure porteuse du container. On a pas mal de liberté mais pas toutes les libertés. Un excellent livre de Jure Kotnik présente d'ailleurs beaucoup de concepts de maisons à base de containers. Il y a aussi le livre de Sébastien Chevriot et Elise Fossoux qui présente les grands principes de la construction à l'aide de containers.

On est vite hors d'eau et hors d'air. Mais cela dépend bien sur du projet. Dans mon cas les containers étant cote à cote, j'ai pu étanchéifier les jonctions entre containers avec du silicone. Et je faisais les découpes pour les ouvertures au fur et à mesure des pose. Je ne commençais la découpe que si j'étais sûr de poser la menuiserie avant la fin de la journée. 

Quels sont les inconvénients ?

Le principal inconvénient est qu'il faut bien penser à l'isolation du container car l'acier conduit bien la chaleur et donc le froid. C'est pourquoi j'ai choisi une isolation entièrement par l'extérieur. Cela permet de gérer plus facilement les ponts thermiques éventuels. 

L’esthétique peut poser problème si on choisit une isolation intérieure et donc que l'on laisse apparente la structure métallique du container. Certains maires de communes seront réfractaires à ce type de construction. Par contre si comme moi on isole par l'extérieur, alors là on revient à une maison à ossature classique et tout est permis ou presque : Bardage bois, ou tôle, enduit, etc. Dans ce cas on aura du mal à voir que la maison est faite avec des containers et tant que l'on respecte le plan local d'urbanisme on ne devrait pas avoir de mal à obtenir le permis de construire.

 La taille des pièces. Les containers ont une largeur d'environ 2,2m. Cela fait des pièces qui ne sont pas très larges. On peut bien sûr découper en partie les parois. Mais il faut faire attention à ne pas tout découper et à consolider les découpes par des piliers en acier.  Mais globalement en jouant sur les parties découpées et celles non découpées on arrive à faire de grande pièces tout de même. 

Est ce que c'est pas trop dur de vivre dans une boite en métal ?

On vit tous dans des boites (en béton pour la plupart du temps). Alors une boite en métal ne diffère pas beaucoup d'un autre type de boite. Ça fait aussi un peu cage de Faraday. Donc on capte moins bien le téléphone portable ou la radio. Mais cela ne me dérange pas car je n'aime pas les portables. Pour la radio, je la capte par mon antenne satellite en numérique. Mon ampli et mon radio réveil ne captent pas les stations car mes ouvertures sons trop petites pour faire passer les ondes radio FM ou AM.

Ça va pas rouiller tout ça ?

Qui dit acier dit rouille. Mais les containers sont des containers maritimes. Ils sont fait pour affronter les grosses tempêtes et prendre plein de paquets de mer. Ils sont donc protégés de la corrosion par une bonne couche de peinture. En outre, l'acier utilisé est très particulier. C'est de l'acier Corten. S'il n'est plus protégé par la peinture il rouille en surface et cette pellicule de rouille le protège à son tour. La rouille ne se propage plus. Donc pas de gros soucis de ce côté là. En outre, pour mon projet, la partie extérieure des containers est protégée soit par le bardage, soit par la toiture, soit par une structure bois. Le container n'est donc plus soumis aux intempéries. Ceci limite fortement la création et la prolifération de la rouille.

C'est de l'acier ça va se dilater quand il fait chaud non ?

Tout le monde connait la dilatation des métaux. Quand ça chauffe, il s'allongent et ils se rétrécissent quand il fait froid. Mais tous les solides font cela. Le béton n'y échappe pas. Et là surprise, le béton et l'acier ont des coefficients de dilatation presque identiques. Donc on a les mêmes problèmes de dilatation entre un container en acier et une maison en béton.

C'est bien solide tout ça ?

Un container est une structure très solide. Ils sont fait pour être empilés les uns sur les autres en 8 niveaux maximum avec chacun sa charge de 26.5T. Un container peut donc supporter 213T avec en plus un facteur d'accélération de 1.8G ce qui fait pratiquement 384T en statique. On peut donc empiler les containers les uns sur les autres sur plusieurs niveaux pour faire des maisons. Mais il faudra faire attention à la manière dont on les empile. En effet ils supportent bien ces fortes charges quand ils sont empilés sur leurs coins ISO. Si ce n'est pas le cas, il faudra prévoir des structures en renforts pour récupérer les efforts.

Vous avez trouvé une erreur ou une coquille ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.