Choix du type de toiture

Pour réaliser la couverture des containers, j'avais envisagé la solution d'une toiture terrasse dans un premier temps. Ce type de toiture est relativement simple a réaliser. Pour la membrane j'avais choisi du Rhépanol. C'est une membrane en rouleau de 1m de large qui peut être facilement installée par un particulier.

En regardant comment isoler la toiture j'ai vu qu'il fallait, dans tous les cas, créer une ossature ou une petite charpente et un plancher en OSB sur lequel coller la membrane. En effet, il me faut au minimum 40cm d'isolant et une pente minimum de 2% pour la pluie. J'ai évalué le coût du plancher, de la structure et de la membrane. Ce dernier est supérieur  au coût d'une charpente simple et d'une toiture bac acier. J'ai donc réalisé une toiture simple en bac acier avec 10% de pente.

En outre, mon toit est visible de la rue devant chez moi. La membrane en Rhépanol n'est pas très esthétique et il ne faut pas qu'elle se voit.

La toiture bac acier n'est pas non plus très jolie par rapport à une toiture en ardoise mais elle ne nécessite pas une pente aussi importante que cette dernière et donc sa charpente est plus simple à réaliser.

Normalement compte tenu de l'exposition de ma maison je devais avoir une pente de 5% minimum. J'ai choisi une pente de 10% pour avoir une toiture plus efficace pour l'écoulement de la pluie car est en Bretagne et il ne pleut pratiquement jamais.

J'ai également choisi de prendre des tôles qui font la longueur de ma demie toiture (5.5m). Ceci me permet de simplifier le raccord des tôles. En effet, si on utilise des tôles moins longue et que l'on a un joint entre deux tôles, il faut prévoir un joint spécial (closoir) et plus de pente. Par contre la manipulation des tôles est plus simple avec des tôles courtes.

Pour la toiture, comme mes combles sont perdus, j'ai créer une toiture froide. La tôle ne touche pas l'isolant. Il y a une lame d'air entre l'isolant et la tôle. Cette lame d'air part du bas de la toiture jusqu'au faîtage qui est ventilé. La tôle possède aussi un film anti-condensation. Le rôle de ce dernier est de retenir la condensation de l'air sur la tôle le temps que l'eau s'évapore sous l'effet de la lame d'air.

 La charpente

Compte tenu du type de toiture en faible pente bac acier, j'ai fait une charpente simple.

Elles est constituée de 5 fermes identiques constituées par des poutrelles de 225x75mm. Aussi bien pour les entraits (pièces horizontales) que pour les arbalétriers (pièces obliques)

Pour pouvoir fixer les fermes et que le poids de la charpente soit uniformément réparti sur les containers j'ai fixé une panne sablière tout au tour de la maison mais aussi entre chaque container.

Ces pannes sablières de 150x50mm sont fixées à travers les poutres des containers à l'aide de tiges filetées de 10mm. Pour ce faire, il faut bien mesurer la position des poutres pour tomber juste dans le creux d'une onde de la tôle du container. 

1322

En ce qui concerne la panne sur le coté de la porte des containers, il n'est pas possible de les fixer à l'aide de tiges filetées qui traversent la poutre du container car à cet endroit là, le container à une poutre en acier de plus de 10cm d'épaisseur (un O de 10mm d'épaisseur). On ne peux donc pas la percer facilement. J'ai donc percé la face supérieure à 8mm, puis j'ai taraudé le trou en M10, mis une tige filetée, puis soudé cette tige pour pouvoir ensuite y visser la panne sablière.

Les entraits sont posés sur les sablières et sont fixés avec des équerres de charpentes  renforcées à l'aide de tire-fonds de clous annelés et de tiges filetées (toujours à travers les poutres du containers).

1324

Les entraits sont posés sur la tranche. Les arbalétriers sont fixés dessus sur la tranche également. Ils sont posés sur le poinçon (pièce centrale commune qui récupère les efforts de la charpente) au niveau du faîtage du toit . Les entraits, le poinçon et les arbalétriers sont  reliés entres eux par 4 plaques en acier (photos ci dessus) et deux pièces en bois en sandwich et  6 tiges filetées de 12mm (fixation américaine). Chaque tige filetée traversent les deux pièces en bois et deux plaques en acier et soit un arbalétrier, soit un entrait.

1328

J'ai aussi rajouté une petite jambe de force au milieu de la demie ferme au niveau de la jonction de deux containers. Comme cela, les charges issus de la charpente et de la toiture (avec les charges extérieures) sont reprises par chaque container au niveau de leur poutre de coté.

En bout de ferme je récupère également les efforts sur une poutre qui va jusqu'au pilier de fondation. Elle est fixée aux entraits et aux arbalétriers et à la structure porteuse au niveau du pilier de fondation. Cette poutre sert aussi au support de l'ossature du bardage.

1336

1357

En ce qui concerne le contreventement, compte tenu de la faible pente j'ai choisi un contreventement par croix de Saint André au niveau du faîtage. Pour les pignons, j'ai aussi rajouté un contreventement à la mi-ferme sur la jonction entre deux containers et la panne sablière.

1327

Les contreventements sont fixés aux fermes par des équerres renforcées

1330

Chaque ferme est espacée de 3m environ.

Pour soutenir la toiture en bac acier, j'ai installé des pannes de 200x75mm fixées à l'aide de sabots de charpente tous les mètres environ.

1365

La charpente est surdimensionnée mais elle est facile à réaliser par un non spécialiste.

 

 

Pose de la toiture

Après avoir posé les deux couches de laine de verre en les croissant. On peut monter les tôles.

1435

Les tôles sont portées sur le toit à l'aide de deux montants de 6m qui me serviront pour l'ossature du bardage de la maison.

1469

C'est une opération délicate qui nécessite d'être à trois personnes et de ne pas avoir de vent.

Une fois la tôle positionnée et alignée, elle est vissée sur les pannes avec des tirefonds et des cavaliers spéciaux.

1481

1496

1521

On répête l'opération jusqu'à couvrir toute la toiture.

1515

Vous avez trouvé une erreur ou une coquille ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#3 FLORENT 22-09-2016 19:20
Bonjour,
ok merci, j'ai préférer ,en faite, opter pour une toiture auto-protéger mono pente (12x12) fait par un pro(à part la charpente et osb sur lequel sera posé l'isolant anti condensation ) plus chère mais apparemment (pour certaine couvreur) plus sûr.
Flo
Citer
#2 Laurent 02-09-2016 11:54
Bonjour Florent,

pour la toiture bac acier, j'ai traiter ça comme une toiture froide. J'ai un film anti condensation collé sous la tôle et une ventilation par lame d'air qui part du bas de la toiture vers le faîtage ventilé.

L'isolant n'est pas en contact avec la tôle de la toiture.
Cordialement
Laurent.
Citer
#1 Florent 28-08-2016 20:11
Bonjour,
Avec votre toiture bac acier comment avez-vous géré le problème de condensation ?
Car je fais ma maison conteneur et je me tire les cheveux avec les toitures, pour au final revenir sur ma première idée de bac acier (bien moins chère que les autres) en espérant que vous êtes encore actif sur votre site,
grand merci
Flo
Citer